Warrants : BOUYGUES

Publié le par ludoverblog

Plus500


Décidément, l’ambiance n’est pas au beau fixe chez Bouygues. La filiale télécoms du groupe a
déposé deux recours contre les arrêtés ministériels fixant les conditions dans lesquelles un
quatrième opérateur mobile pourra faire son entrée. Après le désistement de Virgin Mobile et de
Numericable, l’opérateur Free reste le seul en lice pour l’obtention de cette quatrième licence.
Côté audivisuel, l’humeur n’est pas plus enthousiaste après le départ du numéro 1 bis de TF1.
Fraichement arrivé aux commandes de TF1, Axel Duroux a quitté ses fonctions pour « divergences
de vue stratégiques sur la conduite de l’entreprise ».
La déprime gagne du terrain à la bourse de Paris où le titre se replie sous une zone de soutien.
Techniquement, en données hebdomadaires, la tendance de fond est haussière, mais ce
mouvement n’a pas résisté à l’approche des 38 EUR. Et pour cause, il n’aura pas échappé aux
chartistes qu’il s’agit ici d’un retracement de 50% de la baisse de 2008 et d’une ancienne résistance
de long terme. Après sa performance estivale, le titre manquait d’arguments pour passer ce cap
technique majeur.
Et la sanction tombe : un double sommet en données quotidiennes et une divergence baissière sur
les oscillateurs hebdomadaires ont eu raison de la tendance de court terme qui vire au rouge. La
rupture des 33,80 EUR renforce la déprime boursière et ne laisse d’autre perspective que celle d’un
recul plus prononcé vers 31,5 et 30 EUR.
Dans une optique de trading, nous passons vendeurs à la faveur d’un pull back vers 33,5/33,7 EUR
avec un stop de protection au-dessus de 34,20 EUR. Compte tenu de la tendance de fond, on ne
s’attarde pas une fois les objectifs atteints.
 
Opinion : Négative avec comme objectif 30,00. 
Warrants: Put 03/10 Strike 30,00 (ex. 2012Z,  0093S)

 

      

Publié dans Warrants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article