Warrants : PPR

Publié le par ludoverblog

Plus500


Après l’introduction en bourse de la CFAO, François-Henri Pinault recentre les activités de PPR sur
l’équipement de la personne (luxe et grand public) et délaisse donc le secteur historique de
distribution. Ce nouveau positionnement stratégique pourrait rapporter 4 milliards d’euros avec les
ventes de la Fnac et Conforoma, permettant ainsi à PPR d’investir dans d’autres grandes marques.
Par rapport à ses pairs, le titre gagne 25 % depuis le début de l’année, permettant ainsi à PPR un
rebond de 76%.
Ce recentrage stratégique a été salué par Cheuvreux en maintenant sa recommandation
Sous-performance. A ce sujet, le broker a commenté : "La revalorisation du groupe à horizon 3 ans
sera surtout liée au succès du recentrage et à la possibilité de trouver des acquisitions qui
renforcent la cohérence du nouveau profil", conclut Cheuvreux.
Graphiquement, en données hebdomadaires, le titre a plus que doublé depuis ses plus bas à 31.54
EUR de novembre 2008 et après avoir inscrit des plus hauts annuels à 86.90 EUR. Actuellement,
les cours sont en phase de retournement vers la résistance long terme des 86.90 EUR, en cas de
rupture de ce niveau technique, les 97.45 EUR seront en ligne de mire.
En données journalières, le titre était en phase de consolidation depuis novembre et oscillait dans
un range situé entre 80.3 EUR et 84 EUR. Au vue des dernières séances, le cours a cassé la
résistance moyen terme située à 84 EUR, accompagné de la moyenne mobile à 20 jours qui se
retourne à la hausse. Une nouvelle impulsion vers les plus hauts annuels à 90 EUR est donc en
perspective.
Dans ce contexte, on pourra se positionner à l’achat sur le titre en cas de clôture des cours au
dessus de 84 EUR afin de viser les 86.90 EUR puis les 90 EUR. Le stop-loss pourra être placé vers
83 EUR.

Opinion : Positive avec comme objectif 90,00. 
Warrants : Call 03/10 Strike 13,00 (ex.3187Z, G143B) 
 

ludoverblog-pp-29122009.gif
 
 

Publié dans Warrants

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article