Le point à Paris à mi-séance

Publié le par ludoverblog

vendredi 30 septembre 2005 12:41 (Cercle Finance) - Le baril de pétrole culmine de nouveau à proximité des 67$ et Total n'en profite paradoxalement pas pour retracer son record de la veille (228,8R)... mais peu importe car avec ou sans l'appui du N°1 de la cote parisienne, le CAC40 est parvenu à inscrire peu après l'ouverture un nouveau record annuel à 4.620,85Pts. Mais l'avance initiale de +0,9% s'est à présent réduite de moitié et le CAC40 reste tout juste au contact des 4.600Pts. L'Euro-Stoxx50 reste bien orienté (+0,4%) alors qu'Amsterdam (+0,65%) est au zénith et devance Paris puis Francfort et Madrid (+0,33%). Une fermeté bienvenue mais prévisible au lendemain d'une belle reprise haussière à Wall Street (après un début de semaine assez médiocre). Le Nasdaq a même gagné +1,22% dans le sillage de Micron Techno (trimestriels meilleurs que prévus) et le Dow Jones a pris +0,75% dans le sillage de l'assureur AIG. Mais les investisseurs se montrent à présent un peu plus prudents alors que paraîtront dès 14H30 les chiffres des dépenses des ménages puis à 15H45 l'indice de confiance de l'université du Michigan. Le statu quo se poursuit sur le front des changes avec un Dollar qui stagne autour de 1,2050 (contre 1,2030 la veille). Une légère reprise technique sur les Bunds (+0,17%) permet au rendement du "10 ans" de reculer sous les 3,15%... dans des transactions relativement calmes. A Paris, les échanges tournent également au ralenti (1,3MdsE négociés contre 2Mds vers 12H30 lundi et mercredi) et une poignée de titres tire le CAC40 vers les 4.600Pts: Accor et ST-Micro grimpent de +2,3%, Capgemini de +1,8% et Lagradère de +1,7%. Danone pour la seconde journée consécutive figure en queue de peloton avec -1,3%... et Gaz de France ne perd ensuite pas plus de -1%.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article