La cloture à Paris

Publié le par ludoverblog

mercredi 28 septembre 2005 17:56 (Cercle Finance) - Les places européennes vont elles parvenir à tenir le rythme jusqu'à vendredi (le dernière séance du 3ème trimestre)? Le CAC40 qui engrange plus de 2,6% depuis lundi n'a pas résisté à la tentation d'aller tester les 4.600Pts (4.602Pts au plus haut) avant d'inscrire (à 4.599,63Pts) sa meilleure clôture depuis le 22 avril 2002. Les places européennes se sont montrées encore plus euphorique avec un gain moyen de +1,35% (grâce à Francfort qui s'envole de +1,7%). Elles se dispensent manifestement du soutien de Wall Street où les indices flirtent à peine avec les +0,4% de hausse après 2 heures et demi de cotations. Un gain qui demeure étonnament modeste en regard de la belle surprise causée par la publication d'une hausse de +3,3% des commandes de biens durables aux USA (contre +0,9% anticipé) puis statistiques hebdomadaires des stocks pétroliers (du 18 au 24 septembre): les réserves de brut chutent de -2,4Mns de barils, mais c'est largement compensé par une envolée de +4,4 millions de barils d'essence... c'est très au-delà des espérances des investisseurs. Le baril de pétrole qui remonte insensiblement à 65,5$ demeure cependant orienté à la baisse depuis le 30 août dernier (si les raffineries Texanes pourraient rapidement être remises en services, des rapports font état de nombreuses destructions d'unités de prospection "off-shore" après le passage de l'ouragan Rita: le Golfe du Mexique pourrait mettre longtemps avant de retrouver son niveau de production du milieu de l'été 2005). Les marchés de taux clôturent à l'équilibre après avoir fléchi (en Europe) de -0,15% à -0,20% jusqu'en milieu d'après midi (les Bunds affichant 3,15% au lieu de 3% de rendement jeudi dernier... et 3,13% ce soir). A Paris, 90% des valeur du CAC40 s'inscrivaient finalement à la hausse (dans un beau volume, supérieur à 4,5MdsE) et ce sont les valeurs automobiles, les bancaires (Crédit Agricole en tête) et l'aéronautique qui ont tiré les indices vers des sommets plus explorés près de 30 mois. Seul Thomson perdait pied (-2%), affecté par un abaissement de recommandation de Merrill Lynch. Copyright (c) 2005 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article