Analyse Eur/Usd pour le 31/07

Publié le par ludoverblog

L’euro progresse depuis quelques séances face au dollar, bénéficiant du climat de confiance actuel. Les publications d’entreprises globalement supérieures au consensus alimentent l’optimisme ambiant. La parité bénéficie également de l’envolée des indices actions, avec lesquels elle fait preuve d’une corrélation importante ces derniers temps.
Par ailleurs, la Chine poursuit la diversification de ses réserves de changes. Wen Jibao, premier ministre du pays, a annoncé qu’une partie des réserves en dollars allait être utilisée pour acquérir des actifs à l’étranger. Il a ainsi déclaré : « Il s’agit d’une diversification des réserves au sens large. Au lieu d’accumuler les réserves de change et les actifs financiers court terme, le gouvernement souhaite que la nation accumule davantage d’actifs long terme de sociétés réelles » (source : L’Agefi).
Techniquement, en données journalières, après un mouvement de consolidation de plus d’un mois, la parité est sortie par le haut du triangle symétrique évoqué dans la précédente analyse. La dynamique haussière a donc été relancée et les cours devraient logiquement venir tester leurs récents plus hauts, dans la zone des 1.43/1.4335 USD.
Compte tenu de l’évolution en zone de surachat des indicateurs techniques, cette résistance pourrait susciter quelques prises de prises de bénéfices, avant une éventuelle reprise de la hausse. Un pullback sur l’oblique haute du triangle, dans la zone des 1.41 USD, n’est pas à écarter. Un tel mouvement ne remettrait pas en cause la dynamique haussière à court terme et il permettrait aux retardataires de prendre le train en route.
Pour rappel, l’objectif théorique de hausse, fourni par le triangle, se situe dans la zone des 1.46/1.4650 USD.
Dans ce contexte, les positions acheteuses ouvertes à la sortie du triangle pourront être conservées pour viser la zone des 1.43/1.4335 USD. Des bénéfices partiels pourront
L’euro progresse depuis quelques séances face au dollar, bénéficiant du climat de confiance actuel. Les publications d’entreprises globalement supérieures au consensus alimentent l’optimisme ambiant. La parité bénéficie également de l’envolée des indices actions, avec lesquels elle fait preuve d’une corrélation importante ces derniers temps.
Par ailleurs, la Chine poursuit la diversification de ses réserves de changes. Wen Jibao, premier ministre du pays, a annoncé qu’une partie des réserves en dollars allait être utilisée pour acquérir des actifs à l’étranger. Il a ainsi déclaré : « Il s’agit d’une diversification des réserves au sens large. Au lieu d’accumuler les réserves de change et les actifs financiers court terme, le gouvernement souhaite que la nation accumule davantage d’actifs long terme de sociétés réelles » (source : L’Agefi).
Techniquement, en données journalières, après un mouvement de consolidation de plus d’un mois, la parité est sortie par le haut du triangle symétrique évoqué dans la précédente analyse. La dynamique haussière a donc été relancée et les cours devraient logiquement venir tester leurs récents plus hauts, dans la zone des 1.43/1.4335 USD.
Compte tenu de l’évolution en zone de surachat des indicateurs techniques, cette résistance pourrait susciter quelques prises de prises de bénéfices, avant une éventuelle reprise de la hausse. Un pullback sur l’oblique haute du triangle, dans la zone des 1.41 USD, n’est pas à écarter. Un tel mouvement ne remettrait pas en cause la dynamique haussière à court terme et il permettrait aux retardataires de prendre le train en route.
Pour rappel, l’objectif théorique de hausse, fourni par le triangle, se situe dans la zone des 1.46/1.4650 USD.
Dans ce contexte, les positions acheteuses ouvertes à la sortie du triangle pourront être conservées pour viser la zone des 1.43/1.4335 USD. 


 

Publié dans Analyse Eur-Usd

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article