LE CAC TERMINE EN HAUSSE

Publié le par ludoverblog

LE CAC TERMINE EN HAUSSE APRÈS UNE SÉRIE DE RÉSULTATS.
(CercleFinance.com) - La publication du PIB américain du 3e trimestre, très attendue, n'a pas inversé la tendance sur les marchés européens, mais les indices ont ensuite diminué leurs gains. 
La plupart des indices européens terminent la séance dans le vert au terme d'une journée marquée par une nouvelle série de résultat. 

Le CAC40 a gagné 0,2% à 3410 points. Ailleurs en Europe, le vert est également de mise puisque la Bourse de Londres s'est adjugée 0,6% et le Dax a gagné 2%. 

Quant aux indices américains, le Dow Jones et le Nasdaq affichent tous deux une hausse de 1,1%. 

Le PIB des Etats-Unis aurait diminué de 0,3% au troisième trimestre en rythme annualisé, selon les données du Département du Commerce, soit un recul moins important que celui anticipé en moyenne par les analystes. Toutefois, Chloé Magnier, stratégiste pour Saxo Banque, rappelle que ce chiffre est une première estimation. L'analyste se montre en outre plus pessimiste pour le 4e trimestre.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont restées inchangées la semaine dernière aux Etats-Unis, selon les chiffres publiés jeudi par le Département du Travail.

Hier, les indices boursiers US, victimes d'un "trou d'air" en fin de séance, n'ont pas complètement profité de la baisse des taux de la Fed de 50 points de base, portant ainsi le taux directeur de la Fed à 1%. 

La Fed multiplie ainsi les initiatives pour redonner vie au marché monétaire. La Réserve fédérale américaine a également laissé entendre qu'elle pourrait poursuivre son mouvement de baisse des taux en cas de nécessité (poursuite du processus récessionniste). 

Face au ralentissement économique, la Banque Centrale de Norvège et celle de Chine ont également baissé leurs taux. 

La BCE pourrait suivre et annoncer une baisse de son taux directeur de 50 points de base le 6 novembre prochain, le ramenant à 3,25%.

En attendant, la Commission européenne a annoncé qu'elle présentera le 26 novembre un plan de soutien de l'économie.

En France, Eric Woerth, le ministre du Budget parle d'un "ralentissement extraordinairement fort" de l'économie française (Christine Lagarde évoquait encore en septembre une croissance faible dans l'Hexagone).

A Paris, Alcatel-Lucent s'est envolé de près de 20%. L'équipementier a fait part d'une perte nette (part du groupe) de 40 millions d'euros contre une perte nette de 345 millions un an plus tôt. L'équipementier télécoms a par ailleurs confirmé ses objectifs de résultats et la perspective d'une cession de sa participation dans Thalès.

Pernod Ricard a gagné 11,3% après la publication d'un chiffre d'affaires consolidé de 1.756 millions d'euros au premier trimestre 2008/09, en progression de 13%. Arcelor-Mittal bondit de +8% alors que le sidérurgiste continue de réduire sa production.

Michelin (+8,1%) était bien orienté dans le sillage de la présentation de ses chiffres d'activités à neuf mois.

Les valeurs financières ont également repris du terrain perdu avec un gain de 11,9% pour Crédit Agricole et de 9,8% pour Société Générale 

A l'inverse, France Telecom s'est replié de 3,6% dans le sillage de la publication d'un chiffre d'affaires neuf mois en hausse de 1,1% à 39,854 milliards d'euros et une confirmation de ses objectifs. 

Le repli de Total (-4%) après les résultats moins solides que prévu de Royal Dutch Shell et la chute de Sanofi Aventis (-3,5%), deux poids lourds de la cote parisienne, ont pesé sur le CAC 40.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article