La clôture à Paris

Publié le par ludoverblog

Paris termine au-dessus des 4.900Pts avec un gain de +2%.
(Cercle Finance) - Le CAC40 termine la séance avec une hausse de +1,96% à 4.
919,26Pts. Paris avait reperdu vers 16H la moitié de ses gains initiaux (+2%) et le rebond rapide survenu au cours de la dernière heure de cotations constitue un scénario plutôt inhabituel... et une surprise plutôt encourageante dans la mesure où les 4.900Pts ont systématique fait office de repoussoir tout au long des 3 dernières semaines.

Le sursaut de Wall Street -après une ouverture indécise et des scores négatifs durant la 1ère demi-heure de cotations- s'explique par la publication de chiffres plutôt rassurants concernant l'immobilier américain. Les ventes de logements anciens n'ont diminué que de 0,4% en rythme séquentiel (au lieu d'une baisse de -2,5% anticipée) pour atteindre 4,89 millions d'unités en janvier contre 4,91 millions en décembre (révisé en hausse de 4,89 millions). Par rapport au mois de janvier 2007, les ventes de logement anciens s'inscrivent en baisse de 23,4%. Quant au prix médian des biens, il est tombé à 201.000 dollars le mois dernier, soit un repli de 4,6% sur un an... et les stocks d'invendus continuent de gonfler (au-delà des 8 mois) mais moins qu'attendu.

Alors que le Dow Jones reprend +0,7%, le "S&P-500" +0,5% et le Nasdaq +0,4%, Londres affiche un gain de +1,7%, Francfort gagne 1,4% tandis que Zurich affiche de nouveau plus de 2% de hausse dans le sillage des valeurs bancaires et du laboratoire Roche (+5%).

La hausse des financières est un phénomène global qui soutient le CAC40 comme le FT-100 ou le DAX à Francfort: selon la presse américaine, Ambac Financial serait sur le point de dévoiler un accord visant à se restructurer et à trouver un financement de l'ordre de trois milliards de dollars qui lui serait accordé par un "pool" de 8 banques de gabarit mondial (européennes et anglo-saxonnes).

A Paris, les meilleurs performers du jour ont pour nom BNP Paribas (+5,1%) Crédit Agricole (+4,9%) et Dexia (+4,3%). Mais les financières gagnent le deux premières marches du podium devan7 Air France-KLM (+4,85%) et Schneider (+4,8%).

Après la purge de la semaine passée, les valeurs automobiles se redressent : Peugeot gagne +2%, Michelin +1,9% et Renault +2,2% (Lehman Brothers indique avoir ajouté Renault et Peugeot à son portefeuille de valeurs recommandées pour l'Europe). Le broker estime que la vigueur de la demande dans les pays émergents devrait permettre de compenser le ralentissement de l'activité sur les marchés américain et européen. Le broker affiche désormais une recommandation 'surpondérer' sur le secteur automobile européen.

Le CAC40 reste freiné par le recul d'EDF (-3% à 63E) qui continue de pâtir d'une note négative de JP-Morgan (qui abaisse son objectif de cours de 83 à 69E).

Parmi les valeurs les plus actives du SBF-120, EDF Energie Nouvelles (+0,8%) a réalisé en 2007 un résultat net part du groupe de 51,4 millions d'euros, en hausse de 134,7%, soit une multiplication par 3,1 en 2 ans. Le résultat opérationnel a augmenté de 54,8% à 95,5 millions d'euros et l'EBITDA progresse de 46,3% à 134,3 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du spécialiste des énergies renouvelables a augmenté de 67,4% à 560,5 millions. A taux de change constants, il s'élève à 592,5 millions d'euros, en hausse de 77%.

Bien orienté en début de séance, le titre Ubisoft (-1,65%) a pris le chemin de la baisse à la Bourse de Paris, alors que l'américain Electronic Arts - souvent présenté comme l'acquéreur le plus probable du groupe français - a finalement jeté son dévolu sur Take-Two. Electronic Arts propose de faire l'acquisition de l'éditeur du jeu d'action Grand Theft Auto à un prix de 26 dollars l'action, soit un montant total de deux milliards de dollars intégralement payé en numéraire.

L'euro se replie légèrement par rapport au dollar (-0,3%) à 1,4825 dollar pour un euro.

Le cours du pétrole décline de 0,9% à 98,1 dollars le baril... mais Total grimpe de +2,35% et efface la résistance des 51E.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article