Le point à Paris à mi-séance

Publié le par ludoverblog

Paris: hausse générale des indices, financières en vedette.
(Cercle Finance) - La Bourse de Paris s'inscrit en forte hausse ce lundi à la suite de la publication d'informations rassurantes quant aux rehausseurs de crédit.
L'indice CAC 40 gagne 1,8% à 4.909 points, une performance se situant dans la moyenne des autres places européennes. Zurich affiche la plus forte progression (+2%), tandis que Madrid affiche une hausse plus modeste de 0,65%. Francfort gagne de son côté 1,2% et Londres gagne +1,6%.

Les marchés d'actions américains ont terminé en hausse vendredi soir (+0,8% pour le Dow Jones, +0,2% pour le Nasdaq) après la parution d'informations évoquant un possible sauvetage du rehausseur de crédit Ambac par un consortium de banques. Selon le Wall Street Journal, Ambac Financial serait sur le point de trouver un accord avec un groupe de banques en vue de se restructurer et de trouver un financement à hauteur de trois milliards de dollars. Les huit banques concernées seraient Citigroup, UBS, RBS, Wachovia, Barclays, Société générale, BNP Paribas et Dresdner Bank.

Les spécialistes américains du rehaussement de crédit tentent de lever des fonds afin de conserver leurs notes "triple A" auprès des agences de notation, une condition indispensable en vue de poursuivre leur activité d'assurance de crédit. "On estime que les banques pourraient à elles seules perdre 70 milliards de dollars si les rehausseurs de crédit les mieux notés devaient être dégradés par les agences de notation", indique aujourd'hui un analyste.

A Paris, les rachats s'accélèrent sur Schneider (+4,7%), Air France-KLM (+4,2%) et hors CAC40 sur Safran (+5,8%) puis Euler et Altran (+5%). Le pétrole qui rebondit au-delà des 99$ permet à Total de gagner +1,9% et Vallourec se contente de +1,75% (score "dans la moyenne").

Sans surprise, des titres comme Crédit Agricole ou Dexia - très exposés au secteur du rehaussement de crédit US - signent les plus fortes hausses du CAC. Dexia affiche des gains de 5,5%, juste derrière Crédit Agricole (6,6%).

Renault affiche aujourd'hui des gains de près de 3%, soutenu par une recommandation favorable d'un bureau d'analyse. Lehman Brothers indique avoir ajouté le titre Renault - au même titre que ceux de Peugeot et de Daimler - à son portefeuille de valeurs recommandées pour l'Europe. Le broker estime que la vigueur de la demande dans les pays émergents devrait permettre de compenser le ralentissement de l'activité sur les marchés américain et européen. "Nous avons constaté une nette révision à la baisse des prévisions de résultats sur le secteur, ce qui constitue habituellement un bon signal contraire afin d'anticiper la future surperformance d'un secteur". Lehman Brothers affiche désormais une recommandation "surpondérer" sur le secteur automobile européen, alors qu'il s'abstenait jusqu'à présent de tout conseil sur le secteur.

Dans le reste de la cote, EDF Energie Nouvelles (+1,9%) a réalisé en 2007 un résultat net part du groupe de 51,4 millions d'euros, en hausse de 134,7%, soit une multiplication par 3,1 en 2 ans. Le résultat opérationnel a augmenté de 54,8% à 95,5 millions d'euros et l'EBITDA progresse de 46,3% à 134,3 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du spécialiste des énergies renouvelables a augmenté de 67,4% à 560,5 millions. A taux de change constants, il s'élève à 592,5 millions d'euros, en hausse de 77%.

Bien orienté en début de séance, le titre Ubisoft a fini par prendre le chemin de la baisse à la Bourse de Paris (-5,2%), alors que l'américain Electronic Arts - souvent présenté comme l'acquéreur le plus probable du groupe français - a finalement jeté son dévolu sur Take 2. Le titre décroche de 4,5% à 57,3 euros. Electronic Arts propose de faire l'acquisition de l'éditeur du jeu d'action Grand Theft Auto à un prix de 26 dollars l'action, soit un montant total de deux milliards de dollars intégralement payé en numéraire.

Le Dollar a échappé à la cassure des 1,4850/E vendredi soir grâce au rebond des indices US.

Sur le plan statistique, les ventes de logements anciens seront publiées cet après-midi à Wall Street.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article