Le point à Paris à mi-séance

Publié le par ludoverblog

CAC40: une année qui paye tout juste les frais !
(Cercle Finance) - La lourdeur dominait dès les 1ers échanges mais les pertes se stabilisaient durant les 3 premières heures de cotations autour de -0,25/-0,3%.
La tendance se dégrade un peu plus nettement à 2 heures de la clôture puisque le CAC 40 se replie de 0,45% à 5.600Pts (dans un volume totalement anecdotique de 330 millions d'Euros qui préfigure un chiffre d'affaire voisin d'un demi-milliard d'Euros... la moitié de ce qui fut observé la veille de Noël).
La tendance positive en vigueur depuis le 20 décembre dernier semble s'essouffler et le gain annuel pourrait se limiter à un très symbolique +1% sur le CAC40... ce qui "paye tout juste les frais" pour les amateurs de gestion indicielle prenant en référence l'année calendaire.
Le SBF-120 risque pour sa part de terminer sur une performance "zéro" (à 4.045Pts) tandis que le SBF-80 chute de -6% (environ).
Le bel exemple de la bourse de Hong-Kong (+1,65% à 27.812Pts et +39% sur l'année 2007) n'a pas été suivi et les hésitations des "futures" US en préouverture semblent offrir un bon prétexte pour achever de purger les portefeuilles des titres "indésirables" (Alcatel-Lucent chute de -1,8% ce lundi, de -5,5% en 5 séances et de -55% sur l'ensemble de l'année).

La dernière séance de l'année aux USA devrait s'inscrire dans le droit fil de la quasi-stabilité des indices américains vendredi dernier (+0,0% pour le Dow Jones, -0,1% pour le Nasdaq).
A quelques heures de la fin de l'exercice 2007, les investisseurs réfléchissent déjà à ce que sera l'année boursière 2008.

Alors que bon nombre d'analystes préfèrent se montrer prudents, les stratèges de Citigroup affirment que les marchés d'actions européens devraient enregistrer une progression "à deux chiffres" en 2008, malgré la montée des risques financiers et le ralentissement de la croissance mondiale.

"Les valeurs européennes devraient être portées par la baisse des taux d'intérêt, la résistance de l'économie mondiale, la croissance des résultats des sociétés, le niveau raisonnable des valorisations et les liquidités disponibles", indiquent-ils dans un point de marché.

Le titre Accor reste stable (+0,05%) alors que les mêmes analystes de Citigroup recommandent justement d'éviter le secteur de l'hôtellerie et du tourisme en 2008.

Gaz de France se replie de plus de 1% après avoir estimé que la hausse de 4% des tarifs du gaz à compter de demain aurait un impact défavorable d'environ 90 millions d'euros sur son résultat opérationnel au 1er trimestre 2008.
Les autres valeurs du secteur des "utilities" souffrent également de prises de bénéfices à l'image de Véolia (-1,5%) et de Suez (-1,3%)

Air France-KLM (+1%) signe derrière Lagardère (+1,45%) la plus forte hausse du CAC 40, dans le sillage des déclarations du ministre de l'économie et des finances italien, qui a donné son accord pour l'ouverture de négociations exclusives avec Alitalia.

Fin d'année en grande forme pour l'Euro (1,4710/$) et l'Or qui tutoie ses records à 835$ (après un zénith à 842$ en fin de séance en Asie ce 31/12).



Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article