La clôture à Wall Street

Publié le par ludoverblog

Wall Street clôture sans grande tendance, l'immobilier pèse

LA CLÔTURE DE WALL STREET

NEW YORK (Reuters) - Les marchés américains ont clôturé sans grande tendance vendredi, le regain d'inquiétudes entourant les secteurs de l'immobilier et du crédit hypothécaire ayant compensé la solide performance des valeurs énergétiques.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,05% ou 6,26 points à 13.365,87 et le S&P-500, plus large, a pris 2,12 points, soit 0,14%, à 1.478,49.

Le Nasdaq Composite a lui reculé de 2,33 points de son côté de points (0,09%) à 2.674,46.

Le Dow, le S&P et le Nasdaq ont reculé respectivement de 0,63%, de 0,41% et de 0,65% sur l'ensemble d'une semaine marquée par de très faibles volumes de titres en circulation en raison des fêtes de Noël.

Les marchés, qui avaient commencé la journée dans le vert, ont effacé leurs gains après avoir pris connaissance à 15h00 GMT du recul bien plus fort qu'attendu des ventes de logements neufs en novembre, à leur plus bas niveau en plus de 12 ans.

L'indice des groupes de BTP a terminé en repli de 2,64% sur la séance.

"Etant donné certaines statistiques économiques décevantes de la matinée, et la situation au Pakistan, (on peut dire que) le marché est mort", résume Al Goldman, stratège chez A.G. Edwards.

Parallèlement, les investisseurs semblent avoir ignoré l'indice PMI de Chicago montrant une amélioration de l'activité économique dans le Midwest en décembre .

Les rehausseurs de crédit ont fortement décroché, en réaction aux informations du Wall Street Journal, selon lesquelles Warren Buffett s'apprête à lancer un nouvel acteur dans le secteur, Hathaway Assurance Corp., à destination des administrations locales.

MBIA, numéro un du secteur, a perdu 15,85% à 18,74 dollars et son concurrent direct, Ambac Financial, a cédé 13,8% à 25,12 dollars.

Citigroup a abandonné 0,91% à 29,29 dollars, malgré un article du WSJ annonçant que la banque américaine, comme d'autres de ses concurrents, compte se débarrasser d'actifs non stratégiques pour consolider sa situation en prévision d'éventuelles turbulences à venir .

Très entouré, le compartiment pétrolier a profité comme attendu de l'augmentation des cours de l'or noir, avec un baril de brut US au-delà de 97 dollars durant la majeure partie de la séance.

Exxon Mobil a gagné 1,42% à 95,00 dollars et l'indice des valeurs pétrolières s'est adjugé 0,81%.

MGM Mirage a pris 0,96% à 85,06 dollars, après que Dubai World, la holding d'investissement de Dubaï, a annoncé avoir racheté cinq millions de titres MGM au prix unitaire de 84,80 dollars, portant à 6,5% sa participation dans l'opérateur de casinos.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article