La clôture à Paris

Publié le par ludoverblog

mercredi 17 octobre 2007   18:20
(Cercle Finance) - Le CAC40 a certes marqué le pas en fin de séance et ainsi réduit ses gains du milieu de l'après-midi mais avec une progression de +0,75% à 5818 points, l'indice vedette du marché parisien affiche l'une des plus fortes hausses alors que le pétrole atteint des records.

En effet, le DAX n'a engrangé que +0,3% et Milan a même terminé en repli de -0,5%. Le FTSE a gagné lui +1%.

Pourquoi une telle différence ? Cela tient peut être à la vigueur des cours de Danone, de Carrefour puis du tandem Suez/Gaz de France.
A l'origine, l'envol du CAC40 (+50Pts entre 13H et 14H) s'explique par l'annonce de "trimestriels" au dessus des attentes de la part de JP-Morgan... mais cette information surprise n'avait aucune raison de faire flamber le CAC40 en particulier.
Wall Street avait débuté la séance du bon pied, le S&P 500 et le Nasdaq gagnant respectivement 0,3% et 1,1%... mais le Dow Jones qui grimpait de +0,7% à l'ouverture grappille désormais 0,2% à la mi-séance.

JP Morgan (+3,4%) a dévoilé ce mercredi des résultats trimestriels en hausse malgré une lourde provision de 1,3 milliard de dollars dans l'activité de banque d'investissement, conséquence de la crise du "sub-prime" de cet été. A 97 cents par action, son profit dépasse très largement le consensus de Wall Street, qui s'était établi à 90 cents. Voilà qui fait quelque peu oublier les contre-performances de Citigroup en début de semaine.

Les valeurs technologiques sont également à l'honneur, Intel et Yahoo ! sont en forte hausse de plus de 4,5% et 7,3% respectivement à New York.

Sur le plan économique, l'actualité était toutefois moins enthousiasmante: le marché immobilier aux Etats-Unis connait les pires conditions observées depuis 14 ans.

Les mises en chantiers de logements ont une nouvelle fois reculé aux Etats-Unis en septembre (-10,2%) selon les données publiées ce mercredi par le Département du Commerce et les demandes de permis de construire se sont effondrées de -7,3%.

Du côté de l'inflation, les prix montrent en outre une certaine fermeté. Les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% en septembre aux Etats-Unis, toujours en raison de la hausse des prix de l'alimentation et de l'énergie.

Le profil des prix ne devrait guère s'aplanir dans les prochains mois, avec des prix du pétrole proches de leurs récents plus hauts historiques. Le baril de brut tutoie actuellement les 87,9 dollars.

A Paris, Danone (+3,6%) a signé la plus forte hausse de l'indice CAC 40 après avoir publié un chiffre d'affaires neuf mois en hausse de 4,4% à 11,2 milliards d'euros et déclaré tabler sur une croissance organique comprise entre 6 et 8% pour 2007.

Non loin derrière, Carrefour a progressé de 2,9% dans le sillage de l'annonce d'une croissance de 5,8% du CA au 3ème trimestre. Les investisseurs affichent leur soulagement après la confirmation de l'objectif d'une croissance des ventes 2007 supérieure à celle de 2006.

Technip affiche pour sa part la plus forte baisse du SRD, en chute de 5,2%, après la publication ce matin de ses objectifs de résultats à horizon de 2010.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article