La clôture à Paris

Publié le par ludoverblog

mardi 31 juillet 2007   18:07
(Cercle Finance) - Après un parcours en dent de scie tout au long de l'après midi, le CAC 40 a renoué avec ses plus hauts de la journée en fin de séance pour terminer sur un gain de 1,85% à 5751 points. Les places européennes ont également clôturé dans le vert. Wall Street réduit pour sa part ses gains à la mi séance et après avoir ouvert en forte hausse, le Dow Jones s'adjuge 0,6% et le Nasdaq +0,2%.

Une faiblesse peut être passagère des marchés US mais paradoxale puisque la pression baissière s'est accentuée après la publication d'un très bon indice de confiance des ménages (l'enquête Conference Board/NFO Research bondit de 105,3 vers 112,6... au lieu d'une stagnation anticipée). Les chiffres publiés à 14H30 avaient reçu un bon accueil: les dépenses des ménages américains ont augmenté de 0,1% en juin et leurs revenus progressent de +0,4% (c'est 0,1% en deçà des attentes dans les 2 cas) selon le Département du Commerce. En revanche, l'indice PMI de Chicago ressortait en deçà des attentes à 53,4 contre 58,4 attendu par le consensus. L'autre facteur plutôt négatif demeure la flambée du pétrole avec un baril qui bat son record annuel à plus de 77,5$/baril sur le NYMEX.

A Paris, au sein du CAC40, le compartiment automobile a été un moteur de croissance avec un gain de 4,6% sur Michelin et Renault puis +3,2% sur Peugeot. Les financières bénéficient également d'un mouvement de rebond avec une hausse de 3,24% pour Crédit Agricole et de 3,21 pour Société Générale, BNP-Paribas suit et s'adjuge 3,1% puis Axa grimpe de +2,94%.

A l'inverse, Danone se replie de 1,25% après la publication au titre du premier semestre d'un résultat net part du groupe en baisse de 6,8% à 656 millions d'euros.

Alcatel-Lucent accuse de loin la plus forte baisse du CAC 40 (-9,28%) après avoir publié ce matin une perte de 336 millions d'euros et une baisse sensible de sa marge brute au titre du deuxième trimestre, une performance moins bonne qu'attendu.
Patricia Russo, PDG du nouvel ensemble franco-américain a confirmé son objectif d'une croissance des revenus autour de 5% pour 2007.

Hors CAC40, Altran s'offre une hausse de près de 4% dans le sillage de la parution d'un chiffre d'affaires de 395,1 millions d'euros au 2ème trimestre, en croissance de 5,6% sur un an, et de la confirmation de son objectif d'une accélération de la croissance en France comme à l'international en 2007.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article