La pré-ouverture à Paris

Publié le par ludoverblog


   
Les marchés européens devraient ouvrir sur une note stable vendredi

Les marchés européens devraient ouvrir sur une note stable vendredi, voire en très légère hausse, alors que la Réserve fédérale a opté jeudi soir pour le maintien du taux des fonds fédéraux à 5,25%. L'actualité des entreprises devrait être calme pour la dernière séance de la semaine mais plusieurs indicateurs macroéconomiques sont attendus. Les ventes au détail allemandes du mois de mai ont été publiées et ressortent en baisse de 1,8% sur un mois et en recul de 3,7% sur un an.

Wall Street a clôturé jeudi sur une note étale après le maintien attendu du statu quo monétaire de la Fed, laquelle table sur une croissance économique modérée tout en restant vigilante sur l'inflation. Dans le communiqué publié après sa décision, la Fed a abandonné l'emploi de l'adjectif "élevée" pour qualifier l'inflation de base. Côté hausses, General Motors s'est adjugé 1,98% à 39,15 dollars après la vente de sa filiale Allison Transmission pour 5,6 milliards de dollars. Les pétrolières comme Exxon Mobil (+0,14% à 83,60 dollars) ont modérément été soutenues par la hausse des cours du brut. Le Nasdaq a profité de la hausse de valeurs technologiques comme l'équipementier de réseaux Cisco . Merrill Lynch a relevé sa recommandation sur le titre qui a grimpé de 2,13% à 27,85 dollars. A la baisse, Apple a reculé de 1,09% à 120,56 dollars, certains traders jouant le titre à la baisse avant le lancement vendredi de son "iPhone". La valeur devrait donc être particulièrement surveillée aujourd'hui. La crise du secteur du crédit immobilier à risque a continué de peser sur les valeurs financières. JPMorgan Chase a notamment cédé 0,57% à 48,96 dollars.

Les cours pétroliers sont stables vendredi mais restent orientés à la hausse, toujours soutenus par la faiblesse des stocks de carburant aux Etats-Unis et par la baisse récente des stocks de brut sur un terminal situé dans l'Oklahoma. Le brut léger U.S a franchi pour la première fois depuis septembre 2006 le seuil des 70 dollars en séance jeudi sur le Nymex avant de se replier. Vers 05h15 GMT, il gagne encore 0,11% à 69,65 dollars. L'écart du prix entre le brut léger et le Brent de la mer du Nord se réduit. Ce dernier baromètre reste inchangé à 70,52 dollars. Depuis février, le brut léger américain avait enregistré une décote importante en raison des problèmes enregistrées par de nombreuses raffineries. Pour Tobin Gorey, stratège matières premières à la Commonwealth Bank, "les cours devraient se maintenir autour du cap des 70 dollars dans les prochaines semaines. La principale question reste celle d'un éventuel relèvement de la production de l'Opep avant l'hiver."



   
   
* CAP GEMINI, qui a gagné 4,61% jeudi sur des rumeurs d'offre de l'indien Infosys Technologies, pourrait à nouveau retenir l'attention. Ce matin à la Bourse de Bombay c'était au tour d'Infosys de monter sur la même rumeur.

* GAZ DE FRANCE. Le président français Nicolas Sarkozy va promouvoir une alliance entre Gaz de France et le groupe public algérien Sonatrach lors de sa visite en Algérie le mois prochain, rapporte le Wall Street Journal.

* LAFARGE dépassera son objectif de baisse des coûts fixé par le plan 2006-2008 et préfère se concentrer sur sa croissance organique plutôt qu'externe, a déclaré son PDG Bruno Lafont dans une interview accordée à Reuters.

* L'homme d'affaires Vincent BOLLORE s'est déclaré potentiellement intéressé par le quotidien La Tribune si celui-ci était mis en vente. LVMH, propriétaire de La Tribune est intéressé par le rachat des Echos.

* AIRBUS. TAM Linhas Aereas, la première compagnie aérienne brésilienne, a annoncé jeudi qu'il allait acheter 22 appareils A350 XWB fabriqués par l'avionneur européen Airbus, filiale d'EADS, pour une livraison entre 2013 et 2018.




   
29/06/07 08:00 : poursuite de la hausse attendue
 
Résistances: 6 010 / 6 060
Supports: 5 946 / 5 900
 
  Après l'échec à déborder la résistance à 6120pts, les cours du CAC 40 sont repartis en baisse. Le rebond sur 5900pts permet d'anticiper un nouveau mouvement de hausse. A court terme, notre opinion est donc positive avec un objectif situé à 6060pts.

En cas de clôture sous 5900pts (scenario alternatif), une période de consolidation serait à prévoir.
 
Graphique en base horaire : 1 bar-chart = 1 heure de cotation

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article