à l'ouverture de Paris

Publié le par ludoverblog


La Bourse de Paris devrait encore ouvrir en baisse, avec Peugeot

PARIS, 28 octobre (Reuters) - La Bourse de Paris devrait ouvrir sur une nouvelle baisse vendredi, dans le sillage de Wall Street, dans un climat encore dominé par des prises de bénéfices, alors que certains résultats trimestriels continuent de décevoir, Microsoft et Peugeot étant les derniers en date. Les investisseurs devraient toutefois rester attentistes en attendant la première estimation du PIB américain du troisième trimestre publiée cet après-midi.
L'échéance novembre du future sur CAC 40 recule de 13,50 points à 4.327,00 points vers 8h25, laissant augurer une ouverture en baisse de 0,31%. Le CAC a perdu 1,73% jeudi, avec Alcatel (-9%) et France Télécom (-6,21%)
Tokyo a fini en baisse de 0,53%, affecté par la faiblesse de la production industrielle japonaise de septembre. Jeudi, le Dow Jones s'est replié de 1,1%, le S&P 500 de 1,05% et le Nasdaq composite de 1,73%, avec les semiconducteurs dans la crainte d'une baisse des dépenses de Noël, dans un marché ébranlé aussi par la convocation de la direction de General Motors par le Securities and Exchange Commission (SEC).
Le brut léger américain se traite à 61,10 dollars le baril, stable, et le dollar aussi à 1,2151/54 pour un euro. Sur le front macroéconomique, les investisseurs attendent, à 14h30, la première estimation du PIB et l'indice du coût de la main-d'oeuvre pour le premier trimestre aux Etats-Unis, puis l'indice de l'Université du Michigan (15h45).
Bercy a annoncé dans la nuit une fourchette de prix située entre 29,50 et 34,10 euros pour la mise en Bourse d'EDF, une valorisation jugée trop élevée, selon les premières réactions de gestionnaires de fonds, qui jugent l'organisation de l'opération trop précipitée. Parallèlement, la mauvaise tenue des marché a décidé Eutelsat à renoncer à son introduction en Bourse.



   
   

* PEUGEOT devrait être affecté par la révision en baisse de ses objectifs de marge et de production 2005, annoncée à l'occasion de la publication d'un chiffre d'affaires du 3e trimestre de 12.765 millions d'euros, en hausse de 1,3% (consensus 12.924 millions). La marge opérationnelle de l'année est désormais prévue "autour de 4%", au lieu de 4% à 5% auparavant. Selon un vendeur, ce "mini-profit warning" devrait entraîner le secteur automobile.
* RENAULT Nissan a annoncé une hausse plus faible que prévu de son résultat opérationnel du premier semestre et a confirmé ses prévisions de résultats stables sur l'année malgré l'affaiblissement du yen.
* BUSINESS OBJECTS a annoncé un bénéfice trimestre en hausse et supérieur au consensus à la faveur du lancement de nouveaux produits et de renouvellement de contrats de maintenance de logiciels.
] * BNP PARIBAS Selon un rapport indépendant publié jeudi, les activités de la banque liées au programme pétrole contre nourriture de l'Onu en Irak ont soulevé des conflits d'intérêts potentiels.
* TF1 a annoncé une baisse de 1,1% de ses revenus publicitaires au 3e trimestre, à 296,4 millions d'euros, un chiffre conforme aux attentes et confirmé sa prévision de baisse de 0,9% de ces revenus en 2005.


© 2005 Reuters Limited

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article