La clôture à Paris

Publié le par ludoverblog

vendredi 30 mars 2007   18:04
(Cercle Finance) - La Bourse de Paris, qui alternait séances de hausse et de baisse depuis le début de la semaine, a réussi à clôturer dans le vert d'une courte tête vendredi soir, après la publication de nouvelles statistiques économiques aux Etats-Unis.

Au
terme des échanges, le CAC 40 grappillait 0,05% à 5634,2 points, ce qui lui permet d'afficher un parcours parfaitement stable sur l'ensemble de la semaine.

Ailleurs en Europe, Francfort gagnait 0,2%, mais le FTSE 100 londonien se repliait de 0,3%.

A la Bourse de New York, au même moment, le Dow Jones signait sa quatrième séance de baisse de la semaine (-0,5%), tandis que le Nasdaq s'effritait de 0,4%. L'annonce d'une hausse de 0,6% des dépenses des ménages en février et d'un indice PCE de base de 0,3%, conforme aux attentes, avait pourtant été bien accueillie en pré-ouverture.

"C'est le dernier jour du trimestre, alors on peut s'attendre à une certaine volatilité", estime un analyste.

Petit bémol à l'optimisme ambiant, le baromètre de la confiance des ménages de l'Université du Michigan a reculé de 91,3 à 88,4.

Plusieurs données macroéconomiques avaient été publiées ce matin en Europe, notamment en France où l'Insee a indiqué que le Produit intérieur brut (PIB) avait progressé de 0,7 % au quatrième trimestre 2006. Le taux de chômage est descendu à 8,4 % au mois de févier contre 8,5 % en janvier.

Le CAC 40 a été dopé par Capgemini, qui a progressé de près de 2% après une note positive de broker et les résultats trimestriels en forte hausse d'Accenture, suivi par EDF (+1,5%) avec un record historique à la clé.

EDF a annoncé la création de Sloe Centrale, société détenue en commun avec l'énergéticien néerlandais Delta. Cette entité sera chargée de faire construire et d'exploiter une centrale à cycle combiné gaz sur la zone industrielle de Sloe, située au sud-ouest des Pays-Bas, à la suite d'un partenariat signé entre les deux groupes en juillet 2006.

Sanofi-Aventis grappillait 0,15% alors que l'Agence Européenne du Médicament (EMEA) a recommandé un usage restreint de l'antibiotique Ketek du laboratoire.

A l'autre extrémité du classement, Vallourec a lâché 1,9%, victime de prises de bénéfices après sa flambée de mercredi et jeudi.

NRJ Group a dévissé de 9,3%. Le groupe a publié un résultat net annuel de 52,9 millions d'euros, contre 98,7 millions d'euros en 2005, et prévenu que son résultat opérationnel courant, en baisse d'environ 23 %, devrait continuer à reculer en 2007 et 2008, avant de se redresser "de façon significative" à partir de 2009, grâce au mobile.

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article