Pré-ouverture à Paris

Publié le par ludoverblog


   
Les Bourses européennes sont attendues en baisse

Les Bourses européennes sont attendues en baisse vendredi en ouverture, dans l'attente de la statistique de l'emploi aux Etats-Unis et des indications qu'elle pourrait apporter à la fois sur l'état de l'économie américaine et sur l'évolution de la politique monétaire de la Fed. Le marché s'orientera aussi en fonction des résultats de sociétés telles qu'EADS ou encore Volkswagen. EADS a annoncé vendredi matin une chute de 94% de son résultat net part du groupe en 2006, à 99 millions d'euros, en raison des difficultés de sa filiale Airbus. Toutefois, les analystes interrogés par Reuters attendaient eux une perte nette, de 281 millions d'euros en moyenne. Pareillement, le chiffre d'affaires, en hausse de 15% à 39,4 milliards d'euros, a battu le consensus. Le consortium européen prévoit un Ebit "stable" cette année et un C.A. "en légère baisse, à un chiffre". A suivre aussi Pernod Ricard, sur lequel Credit Suisse est revenu de "neutre à "sous-performance" tout en ramenant son objectif de cours de 140 à 135 euros, selon des sources du marchés, tandis que JP Morgan, resté à "neutre", a abaissé le sien à 145 euros contre 152 euros. L'assureur suisse Converium a annoncé vendredi mener des conversations avec d'éventuels chevaliers blancs sans que cela ait débouché pour l'instant sur des offres concrètes autres que celles de Scor.
Wall Street a fini en hausse dans le contexte général de rebond des places boursières qui a favorisé les titres des banques d'investissement, à la faveur aussi de solides chiffres de ventes des distributeurs. Les indices ont toutefois réduit leur progression en fin de séance sur des rumeurs de marché d'un dépôt de bilan imminent du spécialiste des prêts immobiliers à risque ("subprime") New Century Financial L'action de la société, numéro un indépendant du prêt immobilier majoré pour les clients peu solvables, a plongé de 25% à 3,87 dollars sur le NYSE. Le spectre de faillites dans le secteur du "subprime" en raison du ralentissement du marché immobilier, et de ses répercussions sur l'ensemble du système financier, a en partie nourri les craintes qui ont déclenché la semaine passée un coup de tabac sur les Bourses mondiales.



   
   
* EADS a annoncé une chute de 94% de son résultat net 2006 à 99 millions d'euros et un résultat opérationnel en baisse de 86% à 399 millions - des chiffres meilleurs que le consensus Reuters qui tablait sur des pertes. L'exercice a été plombé par les pertes d'Airbus (572 millions d'euros) lié au retard du programme du superjumbo A380 et aux difficultés de lancement du programme A350. EADS a annoncé d'autre part un retard de trois mois dans l'assemblage final de l'avion de transport militaire A400M.
* THALES a annoncé un résultat net 2006 en hausse de 16% à 388 millions d'euros et un résultat opérationnel courant en progression de 4,5% à 755 millions d'euros - des chiffres supérieurs au consensus Reuters Estimates. Le groupe d'électronique de défense a dit avoir les moyens de faire des acquisitions de taille moyenne.
* L'assureur canadien Manulife Financial a annoncé son intention d'engager une action judiciaire collective contre le groupe SOCIETE GENERALE auquel il réclame 1,6 milliard de dollars canadiens (1,03 milliard d'euros) pour son rôle présumé dans la faillite d'un hedge fund canadien. Société générale Canada a promis de "se défendre vigoureusement contre ces allégations infondées".
* GAZ DE FRANCE. Le candidat UMP à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy a déclaré jeudi soir qu'il souhaitait "réfléchir" à l'avenir de GAZ DE FRANCE qui ne passe pas nécessairement selon lui par une fusion avec SUEZ.



   
09/03/07 08:00 : poursuite de la hausse attendue

Résistances:5 550 / 5 625
Supports:5 480 / 5 382

 Le support à 5474pts a contenu la baisse des cours du CAC 40. Une reprise technique est en cours. Notre opinion est neutre pour les heures à venir dans l'attente d'un signal permettant un avis plus tranché.

En cas de clôture sous 5458pts (scenario alternatif), une période de consolidation serait à prévoir.
 
l'analyse du jour
Graphique en base horaire : 1 bar-chart = 1 heure de cotation

Publié dans pré-ouverture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article