La pré-ouverture à Paris

Publié le par ludoverblog


   
Les marchés en Europe devraient poursuivre leur mouvement de baisse, alors que Wall Street a finalement cédé plus de 3%, hier soir. La Bourse de Shanghai a pourtant rebondi de 3,94%, ce matin. Si le repli s'avère aussi généralisé que mardi, les sociétés qui ont publié leurs résultats (Atos Origin, Bouygues, Eiffage, Publicis, Vinci.) pourraient être noyées dans le mouvement de baisse. Sur le marché pétrolier, le cours du baril de Brent recule de 1,30% à 60,56 dollars, sur fond de craintes sur la croissance. Les données économiques seront donc particulièrement à surveiller.

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que le CAC a totalement chuté, après l'apparition de deux facteurs techniques non anticipés : une ouverture très basse (en gap) suivie dans la foulée de la rupture de la ligne de tendance décrite dans les analyses précédentes. Les deux supports à 5678 et 5625 points n'ont pas résisté : l'ouverture de ce matin est pressentie aux alentours des 5500/5450 points (lecture des futures à 8h20). Sur ce niveau se situent de nombreux supports : la moyenne mobile à 100 jours (ascendante) ainsi que les retracement de 50%/61,8% de la grande impulsion 5245/5771 points. A très court terme (quelques heures), le CAC devrait trouver un soutien efficace sur cette zone 5500/5450 points. A court terme (quelques jours), l'indice devra créer une fondation sur ces niveaux (plusieurs tests nécessaires pour former un support) afin de valider un mouvement de reprise technique en direction de 5625 puis 5678 points. A plus long terme, la dynamique de fond haussière n'est pas remise en cause : en effet, les hausses restent lentes et les baisses violentes. A struture équivalente, DBD ne voie pas de raison d'un changement majeur de sens.

Les publications économiques seront particulièrement nombreuses aujourd'hui. Avant l'ouverture, les investisseurs prendront connaissance des chiffres de l'emploi pour janvier et de la confiance des ménages en février en France. A 11h00, ce sera au tour de la zone euro, avec les prix à la consommation et le marché de l'emploi pour janvier, ainsi que l'enquête de conjoncture pour février (sentiment économique, confiance dans l'industrie et confiance des ménages).

Aux Etats-Unis, le marché attend à 14h30 le PIB et le déflateur du PIB du quatrième trimestre, à 15h45 l'indice des directeurs d'achat (PMI) de Chicago pour février et à 16h00 les ventes de logements neufs pour janvier. Enfin, à 16h30, on attend les chiffres de l'évolution hebdomadaire des stocks de produits pétroliers.





   
   
* EADS devrait retenir l'attention alors que les détails du plan de restructuration de sa filiale Airbus doivent être présentés ce mercredi au comité de groupe européen de l'avionneur puis lors d'une conférence de presse. Selon des sources industrielles, ce plan prévoit la suppression de 10.000 emplois et la cession de quatre sites, dont celui de Saint-Nazaire.

* VINCI a annoncé un résultat net 2006 en hausse de 46% à 1,27 milliard d'euros (en données réelles (ASF étant mis en équivalence en 2005 jusqu'en mars 2006 à hauteur de 23%) puis intégralement consolidé à compter du 10 mars 2006). Le résultat opérationnel sur activité a progressé de 65% à 2,58 milliards d'euros - le net étant supérieur au consensus Reuters et l'opérationnel inférieur.

* BOUYGUES a annoncé un résultat net 2006 en hausse de 50% à 1,25 milliard d'euros et un résultat opérationnel en hausse de 8% à 1,88 milliard, le net étant supérieur au consensus Reuters et l'opérationnel en deçà des attentes. Le groupe prévoit un CA de 28,6 milliards d'euros en 2007.

* PUBLICIS a publié un bénéfice net 2006 en hausse de 15% à 443 millions d'euros et un dividende en hausse de 39% à 0,5 euro. Le résultat opérationnel a progressé de 10% à 713 millions d'euros.



   
  27/02/07 08:02 : poursuite de la hausse attendue

Résistances:5 815 / 5 895
Supports:5 735 / 5 680

  Après le test réussi de 5538pts, les cours du CAC 40 sont repartis en hausse. Le dépassement de 5735pts (résistance devenue support) confirme la bonne orientation générale. A court terme, notre opinion est donc positive avec un objectif situé à 5815pts.

En cas de clôture sous 5640pts (scenario alternatif), une période de consolidation serait à prévoir.
 
l'analyse du jour
Graphique en base horaire : 1 bar-chart = 1 heure de cotation

Publié dans Bourse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article